Le guide du vélo à Clermont

vendredi 28 décembre 2012
par  Vélocité 63

Le guide du vélo à Clermont devrait être un guide pour l’ensemble de l’agglomération clermontoise

Ce qui entraîne plusieurs choses :

  • moins de place dédiée à l’autopromotion voire de la « vélo-autosatisfaction » (p2, p4, p5, p10, p11, « intermodalité facilitée » nous semble vraiment exagéré pour Clermont)
  • un guide concentré sur les messages aux usagers vis-à-vis de la pratique du vélo
  • diffusion possible en plus grand nombre, à bcp plus de personnes, dans de nombreux lieux publics de l’agglo.
  • un plan du réseau cyclable ne couvrant pas seulement Clermont-Ferrand

« bonnes raisons de se déplacer à vélo »

  • « Absence de contrainte » est un peu abusif => on propose les formulation du titre « Rapide et pratique » ou « Libre et efficace » Les vitesses des différents mode de transports sont à actualiser : le tram est à 19km/h ,le vélo compte tenu des pentes sur Clermont en moyenne autour des 14/15 Km/h. Le vélo disposant de l’avantage « itinéraire porte-à-porte ».
  • «  Sport  » => le vélo urbain n’est pas un sport, mais oui c’est de l’« activité physique » , on peut aussi utiliser le titre «  Tonique  » ou « Santé »
  • la raison « sécurité » est encore un peu surprenante, surtout à Clermont-Ferrand (ce n’est habituellement pas un argument avancé par la FUB même s’il n’y a pas plus d’accident en vélo qu’en voiture)
  • On peut ajouter la raison « Relaxant et Convivial » : plaisir d’être à l’air libre, contacts facilités avec les habitants, piétons, cyclistes. Pas de bouchons donc pas de retard dans les déplacements « Ponctuel » : on est assuré de son temps de parcours
  • autre formulation possible pour «  Forme  » => « Santé/Pollution »...

« L’équipement du parfait cycliste »

Equipements obligatoires :

  • le point sur « l’Anti-vol » doit donc aller dans la section « Accessoires Indispensables »
    • attacher son vélo (roue avant et cadre) à un point fixe et dans un lieu passager (fréquenté)
      Accessoires indispensables :
  • le gilet fluo est obligatoire seulement hors agglo, cependant ce gilet est indispensable car il procure la meilleure visibilité du cycliste (supérieur aux éclairages actifs) (article R 431.1.1 du Code de la Route)
  • Pour être plus visible, il faut porter des vêtements voyants, clairs (problème des nombreux cyclistes sans éclairage)
  • Le casque ne doit pas être le 1er accessoire indispensable : oui il est fortement recommandé dans certains cas : enfant, et cyclistes hors agglomération ou péri-urbain (route rapide avec risque de chute). La position de la FUB est de ne pas considérer le casque comme indispensable car cela réduit l’attractivité du vélo et n’augmente pas la sécurité du cycliste. (le fait d’avoir moins de cyclistes par contre augmente le nombre d’accidents car les automobilistes ne sont pas habitués à rencontrer des cyclistes).
    Changer l’ordre des équipements (mettre le casque en 3e position, après 1) l’écarteur de danger et 2) le gilet)
  • La phrase sur le casque n’est pas correctement formulée, car elle laisse croire que à chaque accident la tête du cycliste est touchée. Il s’agirait plutôt d’une réduction de 80 % du risque dans le cas d’un choc à la tête, ce qui représente une faible proportion des accident des cyclistes urbains ! Cette phrase est trompeuse, nous proposons de la retirer.
  • Le point « Pluie, neige et verglas » il ne s’agit pas d’un accessoire ! À mettre dans « Bien rouler à vélo »(p14-15)
    Equipements facultatifs : à mettre à la fin (en 3eme position après obligatoires et indispensables) )
  • Peut-être identifier d’abord l’aspect complément sécurité : manette vitesse au guidon, bande réfléchissante sur pneu, et rétroviseur.
  • Puis le reste (confort et transport) : porte-bagages, béquille... + ajouter vêtements protection pluie (Cape, « Kway », « sur-pantalon »...)

« Pour bien rouler en sécurité »

  • Avant tout, changer le titre pour retirer cette vision de « danger » par exemple « Bien rouler à vélo : Conseils et règles à suivre »
  • Il y a donc 2 aspects : 1) les règles du code de la route 2) les conseils pour bien rouler dont une partie concerne la sécurité, mais aussi le confort etc...
  • Cette double page (p14-15) n’est pas très lisible/claire. L’image est trop grosse (et mal choisie : cycliste vêtue en couleur sombre), le texte mal arrangé. Or c’est l’une des plus importantes...
  • Ok pour « les devoirs du cycliste » si il y a ensuite « les droits du cycliste » (voir propositions de chapitre suivant : « Message aux autres usagers et automobilistes »)
  • « Vis-à-Vis des piétons », oui cependant la phrase « Ne pas monter sur ... » pourrait être précédée par « Le cycliste conduit un véhicule il doit donc rouler sur la chaussée ou sur une piste cyclable.. »
  • le positionnement sur la chaussée => « C’est le point clé » + indiquer en particulier de garder au moins 1m d’écart avec le trottoir ou les voitures stationnées à droite
  • Ajouter point : être très vigilant, anticiper, ne pas écouter de baladeur en roulant à vélo
  • Ajouter point : « Avoir un vélo adapté et bien réglé » et « Bien gonfler ses pneus » on gagne du confort et des efforts, et on gagne en durée de vie des pneus car un bon gonflage évite le « pincement » du pneu aux franchissements d’obstacles
  • Ajouter point : « Préparer, prévoir son itinéraire » que ce soit d’un point de vue confort/effort ou sécurité (trafic voiture, aménagement des intersections) il y a souvent plusieurs solutions de parcours...
  • + Point « Pluie, neige et verglas » : transféré de la page 9

Ok pour les pages 16 17 et 18 (si présentation des panneaux TaD et DSC au chapitre ci-après...)

« Message aux autres usagers et automobilistes »

« Les droits du cycliste » :

  • Les Bandes Cyclables et Pistes Cyclables sont réservées au cycliste et doivent rester libres d’accès (...prix du stationnement dangereux...). De même, les piétons ne doivent pas oublier l’usage réservé de ces aménagements.
  • Les SAS vélo aux feux servent à..(Les autres véhicules doivent s’arrêter à la ligne de feux qui précède).
  • Arceaux (pas pour les motos/scooters)
  • les double sens cyclable, généralisé dans les zones 30
  • l’autorisation de tourne-à-droite aux feux ( officiellement nommé « Céder-le-passage cycliste aux feux ») quand la signalisation est en place au carrefour

Remarques complémentaires (Rappels aux automobilistes) :

  • Les automobilistes doivent dépasser le cycliste avec plus d’ 1 mètre d’écart (et 1,5 m hors agglomération !)
  • Les automobilistes doivent adapter leur vitesse à l’approche des cyclistes comme des piétons, car leur véhicule peut mettre en danger les autres usagers.
  • Les piétons ont la priorité (et donc aussi les cyclistes à pied), les automobilistes doivent s’arrêter et laisser le passage à tout piéton en position de traverser la rue/chaussée même si celui-ci n’est pas engagé.
  • « La rue » n’est pas « la route » ; la ville est d’abord un lieu où habitent des gens, un espace public destiné aux échanges entre usagers : on ne peut pas rouler comme s’il n’y avait pas d’obstacle prévisible !

Autres sujets :

  • Citer en référence les sources utilisées : la FUB et le CERTU (la publication du CERTU « Recommandations pour les Aménagements Cyclables » version 2008 est le document de référence au niveau national)
  • p.21-22 : bien séparer MooviCité et Vélo-Cité 63 (la présentation laisse croire que Vélo-Cité 63 fait partie de « SMTC-AC » dommage d’entretenir la confusion de certains) : si possible 1 page séparée VC
  • question de la distribution du guide : la plus large possible, plus d’exemplaires que pour la première édition … idéalement un guide de l’agglomération !

Pour notre section présentation de « Vélo-Cité 63 » :

  • Retirer le paragraphe du « Congrès » qui est maintenant daté
  • Ajouter un point : « Travaille avec les collectivités, les administrations, et les entreprises pour organiser des événements de sensibilisation à la mobilité durable. L’association propose en particulier plusieurs interventions lors de la Semaine de Développement Durable et de la Semaine de la Mobilité. N’hésitez pas à la solliciter. »
  • et peut-être un autre point « Vélo-Cité 63 est membre des associations nationales FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette - http://www.fubicy.org/ ), Heureux-Cyclage (réseau des Ateliers vélo participatifs et solidaires - http://www.heureux-cyclage.org/ ) et AF3V (Association Française de développement des Véloroutes et Voies Vertes - http://www.af3v.org ), ainsi que du collectif « Ville30 » ( http://ville30.org/ ) »

Autre réflexion

  • bientôt Moovicité va mettre en place un service rénové de location humanisé en mars 2013 et une prestation nouvelle de vélo en libre service en mai 2013 : il semblerait opportun d’attendre la mise en place de ces services pour finaliser ce guide avec le soutien du futur concessionnaire à savoir Vélogik pour que cela soit en même temps une promotion de ce service

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123