Notre lecture du Guide du vélo

mercredi 26 octobre 2011

Belle nouveauté pour Clermont-ferrand, cette année la mairie a édité et diffusé largement son « Guide du Vélo à Clermont ». Tout d’abord Vélocité63 félicite Clermont-ferrand pour cette très bonne initiative de promotion du vélo urbain auprès d’un large public. Après sa participation significative au congrès FUB 2011, la ville démontre que ce n’est qu’une question de volonté politique de soutenir et de favoriser la pratique du vélo en ville.

Dans ce guide, nos concitoyens peuvent découvrir les nombreuses bonnes raisons et avantages d’utiliser notre mode de déplacement préféré, s’informer sur la parfaite panoplie du cycliste, prendre connaissance des quelques services dédiés ou adaptés pour « faciliter » les déplacements à vélo(emplacements dans les trains, conditions de montée dans le tram, rampe vélo à la gare...Les lecteurs peuvent apprendre de même de nombreuses consignes pour pratiquer en toute sécurité, mais aussi les « devoirs » du cycliste !

Enfin une bonne partie du guide fait bien sûr la publicité des actions de la communes et d’autres institutions ou collectivités. Vélocité63 n’est pas oubliée et nous remercions la ville à ce propos puisse que nos activités y sont assez longuement décrites.
Dans la forme le guide est bien conçu. Sa lecture est simple, les pages sont très claires et dédiées à des thèmes bien identifiés.

Si on prend maintenant notre regard de « cycliste chevronné » ou plutôt de « militant indécrottable », certains points nous interpellent.
En particulier, Vélocité63 ne partage bien-entendu pas cette vision promue dans le guide, qu’à Clermont tout est fait pour faciliter la vie des cyclistes, ce serait plutôt un « minimum syndical ». En fait plusieurs pages peuvent être considérées comme « très publicitaires », alors que d’autres apportent une vrai information utile aux futurs cyclistes. Il y a donc une sorte de mélange entre « document d’information pratique » et document « d’auto-promotion », à l’instar de la carte présentée qui annonce 60kms d’aménagement(sic !) et qui n’est pas utilisable car elle ne présente pas les sens de circulation...

Ensuite, nous regrettons cette vision toujours tenace et préjugée du « vélo dangereux ». Oui, c’est une très bonne chose que le guide détaille tout les éléments pouvant assurer le maximum de sécurité pour les cyclistes mais force est de constater que le message transmis est ici à sens unique : « Attention ! Faire du vélo en ville est dangereux ». Il aurait, par exemple, été intéressant d’équilibrer entre « devoirs » et « droits » du cycliste, et de ne pas laisser entendre que ce dernier est l’unique responsable de sa sécurité. Il n’est pas honteux d’avouer qu’à plusieurs endroits de la ville, comme certains carrefours, il est nécessaire d’être très prudent car le trafic des véhicules est dangereux pour le cycliste, et qu’il n’y a malheureusement pas encore d’aménagement adéquat à ces endroits ! La vitesse, l’impatience et l’inattention des automobilistes, ainsi qu’une voirie non adaptée sont souvent les principaux facteurs d’insécurité pour les cyclistes.

Enfin, il est aussi regrettable que la démarche ait été isolée et « égoïstement » centrée sur Clermont-Ferrand alors que la problématique du déplacement est bien au minimum celle de l’agglomération tout entière. La diffusion aurait pu être bien plus large si le contenu avait ciblé le périmètre de l’agglomération ! La cartographie « cyclable » de l’agglo. est connue du SMTC, comme de Clermont-Communauté…de même, Vélocité63 n’aurait pas dénigré être impliquée, consultée ou informée ! D’autant que nos adhérents en action occupent 50% des photos du guide... ;-)

Ce guide a maintenant le mérite d’exister, nous espérons que lors d’une prochaine édition d’autres messages pourront être transmis et que l’initiative deviendra celle de l’agglomération toute entière...

Rq : Si vous ne l’avez pas reçu, cherchez « Guide du vélo à Clermont » dans votre moteur de recherche préféré.