Train+Vélo

dimanche 25 novembre 2012
par  Nicolas

Train+vélo

Une réunion de concertation SNCF&Associations (FUB, FNAUT, AF3V, UTAN, CIHM, Blue Marble travel) s’est déroulée ce matin, animée par Alexandre Richardot et Gilles Durantet, en présence de Julie Gozlan du Ministère de l’Ecologie.

Bernard Laizé de l’UTAN a présenté au nom des associations leurs activités communes pour faire avancer le service train+vélo. Cette année, elles ont mené différentes actions. Elles ont écrit au Président de la Commission européenne, qui leur a répondu, pour l’alerter sur les difficulté des cyclistes à voyager en Europe avec leurs vélos dans les trains. Bernard Laizé a cité aussi l’exemple des trains Zurich-Strasbourg-Bruxelles qui sont autorisés aux vélos en Suisse et en Belgique mais sont interdits en France.

Les associations viennent d’écrire au ministre des transports pour lui demander un RDV. Elles s’étonnent notamment que la France déroge à la législation européenne sur les droits et obligations des voyageurs en train (dont l’art 5, cf plus bas). Elles s’alarment de l’arrivée des TGV Duplex qui ne disposent pas de places vélos et remplacent des rames qui en possédaient.

Intercités

De nouveau, les associations sont intervenues pour demander que les trains Paris-Orléans-Tours soient ouverts aux vélos et ont récusé les arguments de la SNCF. Celle-ci justifie l’interdiction par la rénovation des rames qui ne lui permet pas de garantir sur tous les trains qu’il y aient des places vélos. Pour les associations, la mesure d’interdiction totale est disproportionnée.
La SNCF a reconnu une erreur en interdisant les vélos dans le train intercité Bordeaux-Lyon. Ils seront autorisés. Mais actuellement c’est le train qui ne circule plus pour cause de travaux.

Site train+vélo

Début 2013, une version internationale sera ajoutée. Son trafic est de 20 000 à 25 000 visiteurs/mois.
http://www.velo.sncf.com/

Les vélos dans les TER en heures de pointe

La région PACA a interdit les vélos en heures de pointe comme l’Ile-de-France. Rhône-Alpes qui y songeait y a renoncé pour le moment.
Certains représentants associatifs ne sont pas opposés à des restrictions en heures de pointe sur certains trains. Mais ils préfèrent une tarification en HdP qui dissuadera les navetteurs tout en autorisant l’accès des trains aux voyages ponctuels comme les déplacements touristiques.

TGV-Atlantique

Le nombre de places vélos offertes ont été réduites de moitié depuis cet été (de 4 à 2). Une représentante du service responsable de cette limitation en a expliqué les raisons. Les vélos gênent car ils sont mal positionnés, conservent leurs sacoches, etc. Les associations notent qu’avec les mêmes rames avec 4 places vélos, il n’y avait aucun problème sur le TGV-Est. Selon la SNCF, il y a plus de soucis sur les TGV-A. Les associations continuent de réclamer qu’on revienne au minimum à 3 places vélos par rame.

Train+vélo en Europe

Une représentante de la la Communauté européenne du rail qui réunit les compagnies ferroviaires et les gestionnaires d’infrastructures est venu présentée leurs activités. Un comparatif des services train+vélo auprès de 20 cies ferroviaires d’autant de pays a été effectué. Un groupe de concertation entre la CER et les associations d’usagers se réunit deux fois par an. La prochaine réunion en décembre abordera la question des services trains+vélo en Europe.
Il s’agira notamment d’analyser l’application de l’article 5 concernant le transport des vélos dans les trains du règlement européen sur les droits et obligations des voyageurs ferroviaires. Il est rédigé de telle manière qu’il n’est pas contraignant pour les cies ferroviaires. L’UTAN a réalisé un tableau qui recense le transport des vélos en Europe et en montre les multiples difficultés. Il servira de base de travail à cette réunion.
De son côté, la commission européenne réalise un bilan de cette législation, dont son art 5. Selon la représentante de la CER, la CE ne remaniera pas cette loi. Mais elle peut établir un document qui en donne son interprétation. Sans avoir de valeur juridique, cet avis ne sera pas sans influence. C’est sur ce document que les défenseurs du vélo peuvent peser.

Statistiques des vélos dans les trains

Le nombre de vélos dans les TGV est en augmentation constance depuis 10 ans. Il sera un peu inférieur à 40 000 cyclistes en 2012. Ces stats ne prennent en compte que les vélos dont les places ont été réservées. La saison s’étend d’avril à octobre.
Les chiffres dans les intercités à réservation obligatoire (ex Teoz et ex Lunéa) présentent trop de distorsions pour être retenus. Ils seront représentés aux associations après vérifications.
La SNCF n’effectue pas de comptage dans les trains avec places vélos gratuites et sans réservation (Intercités, Transiliens et TER).

Loueurs de vélos labelisés SNCF

175 loueurs ont été labellisés par la SNCF. Durant la saison 2012, 108 000 locations ont été effectuées par des voyageurs avec billets de train . Ils bénéficient d’une réduction de 10%.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031