VLS : quelle implantation pour les stations VLS ?

jeudi 21 février 2013
par  Nicolas

CR de réunion de Vélo-Cité avec le SMTC et Vélogik le 1er Février 2013


Bonjour,

Comme convenu lors de la réunion du 1er février , réunion bien trop rapide pour développer certains arguments,
veuillez trouver ci-joint la cartographie des stations proposées lors de notre réunion du 1er février :
mais également ce même document avec une proposition spontanée pour les 10 premières stations concentrées.

Nous vous rappelons certains points déjà évoqués lors de la réunion du 1er février :

  • le système avec la dizaine de stations la première année est ridiculement sous dimensionné.
  • le développement sur Chamalières peut s’entendre par la forte concentration et la proximité du centre ville-, mais quid de Montferrand et les Quartiers Nord qui risque se sentir exclus ?
  • pourquoi ne pas équiper en direction de la Pardieu : est-ce l’absence de zone d’habitation mais pourtant les emplois sont nombreux ?
  • l’importance de compléter le projet de Pôle d’Echanges Intermodal de la gare SNCF par des services pour le vélo : consigne sécurisée, atelier, informations, conseils, …dans l’esprit de la Maison du Vélo de Chambéry (voir la proposition du Vélo-Cité à l’appel d’offre).

Nous attirons également votre attention sur un public/clients que sont les étudiants des Universités à la fois en lien avec leur lieux d’études et leurs cités d’hébergement ( ci-après les arguments de notre ami, adhérent de Vélo_Cité 63 et responsable du PDE de l’université Blaise Pascal (UBP) )

Le potentiel de report modal en faveur du vélo le plus important, tant en nombre, qu’en terme de sensibilité, se trouve parmi les jeunes, les étudiants en particulier : autant il est facile de faire adopter un nouveau mode de transport chez une personne qui arrive sur un lieu avec un nouveau mode de vie, qu’il est difficile de faire changer des habitudes ancrées, même reconnues comme mauvaises.

Pour rappel :
- Les universités et établissements d’enseignement supérieurs Clermontois comptent 30000 étudiants et plus de 3500 personnels.
L’UBP a 3 sites principaux : centre-ville (Carnot-Gergovia-Ledru-Kessler), le campus des Cézeaux, et Chamalières (IUFM)
L’Univ. d’Auvergne (UdA) : centre ville (Bd Lafayette, pôle tertiaire), CHU et Campus des Cézeaux
Les principales résidences universitaires du CROUS sont situées en centre ville (Lebon), et excentrées : DOLET et Cézeaux.
Ces fortes concentrations sur différents sites génèrent beaucoup de transport.
L’étude des déplacements effectuée par l’Université Blaise Pascal pour son plan de déplacements a montré que les étudiants privilégient la marche à pied et les transports en commun et moins de 10% des étudiants du centre ville utilisent la voiture, par contre, 21% des étudiants du campus des Cézeaux utilisent la voiture.
Il y a actuellement 2100 places de parking licites sur le campus des Cézeaux, et 200 véhicules utilisent les pelouses de façon illicite pour stationner. Un réaménagement des Cézeaux est prévu pour la rentrée de septembre 2013 avec parkings à accès réservé (personnels), parkings libres (étudiants) et moyens physiques pour empêcher les places illicites. Il sera accompagné des mesures du plan de déplacement (incitation aux transports en commun, covoiturage et _VELO_).
Lors des réunion avec le SMTC (2011-2012), préalable à la signature du Plan de déplacements, l’UBP a demandé le développement des stations de location de vélos (vlh ou vls) sur les sites universitaires.
Si le choix de 10 premières stations se limite à l’intérieur des boulevards (voir proposition en plan joint redessiné) :

les sites universitaires du centre villes seront équipés ou proches des stations VLS.
par contre, le campus des Cézeaux risque d’être exclu d’équipement VLS ainsi que Dolet et le CHU : c’est fort regrettable.
Il serait pourtant nécessaire d’envoyer un message fort pour promouvoir les transports alternatifs à la voiture individuelle vers les étudiants et les personnels des universités.

Merci de votre écoute et à votre disposition pour tout autre échange
Serge Fabbro et Patricia West
au nom du CA de Vélo-Cité 63