Velobus, balades urbaines et d’ailleurs

jeudi 27 octobre 2011
par  Vélocité 63

Partagez ici vos idées de sorties sympas et pourquoi pas initiez une sortie en dehors de nos balades mensuelles


Commentaires

Logo de Nicolas
mercredi 21 mars 2012 à 11h21 - par  Nicolas

Les Bus Cycliste peuvent tout à fait permettre d’accompagner des enfants.
La "ligne de bus" étant ouverte à tous.
Néanmoins il ne s’agit pas d’un "Cyclobus"(équivalent du pedibus à vélo) car ce genre d’organisation est bien plus structuré, et généralement participatif. Les parents se relayant pour accompagner un groupe d’enfant. voir le projet à Romagnat-Opmes...

Logo de jbskipper63
jeudi 1er mars 2012 à 10h11 - par  jbskipper63

Je suis moi aussi 100% pour !!! Et je peux être guide, à voir ensuite le trajet !

Logo de Frédéric Charvillat
lundi 27 février 2012 à 16h28 - par  Frédéric Charvillat

C’est en effet une très bonne idée.

Je veux bien être guide, mais faut voir le trajet.

Logo de lorenz
lundi 27 février 2012 à 09h30 - par  lorenz

Très bonne idée.
Je veux bien être ’’guide’’ mais je ne pars jamais à la même heure au travail.
Est-ce que le bus cycliste pourrait aussi consister à accompagner des enfants à vélo à l’école ?

Lorenz Herbst

Logo de Nicolas
lundi 27 février 2012 à 00h06 - par  Nicolas

Merci de nous donner un peu votre avis !
Des chances de succès ? Un potentiel de candidat ? comment les trouver ?
Comment devrait-on s’y prendre pour informer tout le monde ?
Est-ce que vous vous imaginez en "guide" ?

Logo de jbskipper63
mardi 31 janvier 2012 à 10h32 - par  jbskipper63

Par ce temps froid et neigeux, les prochains jours vont être difficiles pour beaucoup d’entre nous à Clermont (pas de tram, voitures au ralenti, voire arrêtées, etc). Pour nous cyclistes aussi : Une sorte d’appréhention s’installe et on préfère délaisser Pégaze pour un fauteuil motopropulsé... à l’allure du pas vu l’encombrement de la ville.

Amis cyclistes, réagissez ! Non seulement, le vélo sur neige est possible, mais c’est là qu’il devient le plus efficace par rapport aux autres véhicules.

Bien entendu, il n’est pas question de moyennes dignes du tour de france !

Quelques conseils (venant d’un montagnard) pour rouler en sécurité :
- Rouler assez doucement, en "sur-régime" ; c’est à dire avec une vitesse de moins que d’habitude, pour éviter les acoups,
- Prendre des itinéraires pas trop fréquentés par les voitures (dumoins au début),
- Anticiper encore plus que d’habitude ; les voitures ne vous voient pas (comme d’habitude), mais en plus, elles n’ont pas de freins (et vous non plus !)
- Signalez bien vos changements de direction pour que les voitures ne vous coupent pas la route
- tournez et freinez dooooouuuucement, pour éviter de bloquer les roues
- Dans une descente, il faut freiner plus de l’arrière que de l’avant ; n’ayez pas peur de dérapper, même au contraire il faut un peu inciter le vélo à faire son dérappage (du coup contrôlé) plutôt que de se retrouver le nez dans la neige par dérappage incontrôlé ! (on arrive très bien à contrôler le dérappage avec un peu d’expérience (comprenez : "après quelques glissades !")
- dans une montée, allez-y tranquillement, et sachez que la roue arrière va perdre de l’adhérence et que ce n’est pas très grave. Il faut donc dans la mesure du possible avoir de l’élan, et ne pas donner d’acoups avec les pédales ("sur-régime") ; j’en conviens, c’est nettement plus physique ! Si malgré vos efforts, vous n’arrivez pas à vaincre la gravité (sacré Newton !), descendez de votre fier canasson, et poussez le gentillement jusqu’au prochain plat !
- Au niveau de l’équipement du vélo : SOYEZ VISIBLE !!! (plus encore que d’habitude, il faut que les voitures vous anticipent) c’est à dire fluo vivement conseillé, feux à éclats, etc. Par la même occasion, sachez que les dynamos de flan de pneu ne marchent plus sur la neige (ca bourre, ca glisse et ca tourne plus ; c’est leur inconvénient). Des garde-boue sont forement conseillés pour éviter d’arriver au boulot (ou autre) déguisé en bonhomme de neige ; pour un usage urbain du véhicule, les pneus clou ne sont pas indispensables (quand même 50€ l’un !). Vos pneus habituels fonctionnent bien (notez qu’il n’y a pas le très !). Si vous avez peur de glisser, il y a une ruse de Sioux : dégonflez vos pneus de quelques bars (évidement, il ne faut tout de même pas rouler sur la jante -aïe ouille ouille !-), mais comme ca, on a une plus grande surface de contact au sol.
- Enfin, d’un point de vue de l’équipement du cycliste lui même : une bonne paire de basket ( à préférer aux moon boots ou aux chaussures de ski ! -ca glisse sur les pédales-), pas de pédale auto ou autre cale pied (il faut pouvoir poser pied à terre à tout moment !), pas de pantalon buvard (c’est de l’eau tout de même !), une veste chaude et coupe vent et un peu étanche quand même (on peut l’avoir en plusieurs épaisseurs - polaire+ coupe vent -), des gants (l’accessoire indispensable du cycliste) chauds et étanches, une écharpe, et un bonnet (je n’ai pas d’actions chez eux, mais les bonnets de ski de fond Odlo sont vraiment bien).

Voilà certe ca fait un peu de modifications, mais ca marche !

Sinon, il ne vous reste plus qu’à acheter un "snow scout" ici : http://www.snowscoot.com/, mais c’est une autre histoire !

PS : si certains le désirent, je répond à toutes vos interrogations ici : jbskipper63Xgmail.com (en remplaçant le X par @ bien sûr !) ; on peut aussi faire une petite balade neige ces prochains jours si ca vous dit !

Logo de jbskipper63
mardi 31 janvier 2012 à 09h36 - par  jbskipper63

Le conseil général finance tout un réseau de bus dans la région, mais les vélos ne sont pas toujours acceptés (ca dépend de l’humeur du chauffeur !). Personnellement je n’ai pas eu trop de problèmes mais j’en connais qui en ont eu...

Logo de sardon
samedi 29 octobre 2011 à 10h32 - par  sardon

Finalement, j’ai testé hier, le système de navette.. Le chauffeur m’a embarqué sans problème le vélo.. Donc c’est un bon plan pour les sorties sans voiture !!

Logo de sardon
jeudi 27 octobre 2011 à 18h17 - par  sardon

Comment se balader dans la parc du puy de dôme sans pour autant se cramer direct dans l’ascension jusqu’au col de Ceyssat ?

Durant l’été, il y a des navettes proposées par la [ville / CG / région ?], mais je ne sais pas si ils vont bien vouloir transporter des vélos..

Sinon, j’ai déjà pris le TER jusqu’au Mont-Dore puis rejoindre Clermont en Vélo..

Il y aurait aussi l’idée d’aller jusqu’à la gare de Volvic est de couper en VTT dans la parc..

Navigation

Articles de la rubrique